Quoi de neuf dans C# 7.0

Quoi de neuf dans C# 7.0

Les nouvelles fonctionnalités de C# 7.0 expliquées et commentées


Mise en contexte

Le 7 Mars 2017 Microsoft lançait Visual Studio 2017 et du même coup C# 7.0. Depuis que Microsoft a complètement réécrit le compilateur C# en C# de nouvelles fonctionnalités ne cessent d’être ajouté au langage. Le virage Agile que les groupe de produits de Microsoft ont adopté contribuent également à cette effervescence. De plus, Microsoft code maintenant dans l’open source. Vous pouvez d’ailleurs suivre le projet sur GitHub et même qui sait, y contribuer.

C# 6.0 nous avais déjà apporté son lot de nouveautés mais C# 7.0 pousse la note encore plus loin.

J’aimerais vous présenter les nouveautés de C# 7.0 et mon opinion sur leur utilisation.

Les variables de sortie (out variables)

Pour commencer, j’aimerais vous dire que dans la plupart des cas, c’est une mauvaise pratique que d’utiliser des variables out dans vos méthodes. Il existe cependant un cas de figure classique où il est approprié de les utiliser. Il s’agit du try pattern. Dans ce patron la méthode retourne un booléen pour annoncer la réussite de l’action et elle retourne le résultat du traitement dans une variable out. Le plus classique des cas est dans les méthodes TryParse des différents types du Framework.

int index;
if (Int32.TryParse("1", out index))
{
	Console.WriteLine($"Index is {index}");
}

Avant C# 7.0 nous devions absolument déclarer une variable pour contenir le résultat du paramètre out. Maintenant nous pouvons déclarer la variable au moment de sont passage en paramètre.

if (Int32.TryParse("1", out int index))
{
    Console.WriteLine($"Index is {index}");
}

En plus d’éviter de faire une déclaration sur une ligne sans assigner de valeur à la variable, cette méthode permet de restreindre la portée de la variable. En effet, la variable étant déclaré à l’intérieur de la clause conditionnelle elle a une portée définie uniquement à l’intérieur de celle-ci. Dès la sortie du bloc de code associé à la condition, la variable est relâchée.

Le pattern matching

La notion de patterns introduit dans C# 7.0 est une syntaxe qui permet non seulement de tester pour si une variable est d’un certain type mais également pour en extraire la valeur.

Avant C# 7.0 nous aurions écrit :

object o = 1;
if (o is int)
{
    var i = (int)o;
    WriteLine($"o is int = {i}");
}

Maintenant nous pouvons écrire :

object o = 1;
if (o is int i) WriteLine($"o is int = {i}");

Le pattern matching fonctionne aussi dans les switch case. Je tiens à vous mentionner que je n’approuve généralement pas cette pratique. Il est habituellement déconseiller de faire un switch case sur un type. Je vous présente cette fonctionnalité mais, S.V.P. n’allez pas mettre des switch case partout et surtout pas sur des types. Il y plus souvent qu’autrement de meilleures façon de régler ce genre de problème.

Donc voici un exemple d’utilisation :

switch (shape)
{
    case Circle c:
        WriteLine($"circle with radius {c.Radius}, Area: {c.Area()}");
        break;
    case Rectangle r when (r.Length == r.Height):
        WriteLine($"{r.Length} x {r.Height} square, Area: {r.Area()}");
        break;
    case Rectangle r:
        WriteLine($"{r.Length} x {r.Height} rectangle, Area: {r.Area()}");
        break;
    default:
        WriteLine("<unknown shape>");
        break;
    case null:
        throw new ArgumentNullException(nameof(shape));
}

Choses importantes à remarquer :

  1. il est possible d’ajouter une clause when pour raffiner encore plus le matching en fonction de propriété de l’objet.
  2. l’ordre des clause a de l’importance. Elle seront évaluées dans l’ordre du code.
  3. La clause default sera toujours évaluée en dernier peu import son emplacement.
  4. Le case null peut être utiliser pour attribuer un traitement spécial si le case est null. S’il n’est pas gérer, il sera traité par la clause default.
  5. Tou comme pour les conditions, les déclaration de variables définies dans les case auront une portée limité à celui-ci. C’est pourquoi dans l’exemple, les deux variable r n’entrent pas en conflit.

Les Tuples

La classe System.Tuple<...> existe déjà depuis un bon moment dans le Framework mais son utilisation n’est pas très explicite. L’objet contient des propriétés typées, naturellement, mais pas nommées. Pour accéder aux valeur il faut utiliser les propriétés Item1, Item2, …

La solution à ce problème est généralement réglé en créant une classe pour contenir les propriété en question. Par exemple :

class ActionResult
{
    public bool IsFailed { get; set; }
    public string Message { get; set; }
}

Cette classe n’as pas vraiment beaucoup de valeur. À part être utilisée comme conteneur de donnée dans l’exemple suivant :

static ActionResult ProcessOld()
{
    return new ActionResult()
    {
        IsFailed = true,
        Message = "Not Found"
    };
}

L’ajout des Tuples en tant que citoyen de premier ordre dans C# 7.0 permet de simplifier le code tout en restant explicite tant au niveau du type de données que du nom. Nous pouvons maintenant écrire :

static (bool IsFailed, string Message) ProcesNew()
{
    return (true, "Not Found");
}

Cette méthode déclare plusieurs valeur de retour typées et nommées. Il y a plusieurs façon d’appeler cette méthode pour en recevoir le contenu.

Un première méthode est de déclarer une variable implicitement typée. Comme cette technique crée un System.Tuple il est possible d’utiliser les propriétés Item1 et Item2 mais C# 7.0 permet également d’utiliser les propriétés IsFailed et Message.

var newResult = ProcesNew();
if (newResult.Item1) WriteLine(newResult.Item2); // tuple standard
if (newResult.IsFailed) WriteLine(newResult.Message); // named properties

Il est également possible de créer une déclaration explicit des types de retour. Cette méthode a l’inconvénient de ne plus permettre d’utiliser les noms de propriété définis par la méthode. Seul les propriétés Item1 et Item2 sont disponibles.

(bool, string) explicitResult = ProcesNew();
if (explicitResult.Item1) WriteLine(explicitResult.Item2);

Par contre, il est possible de créer une déclaration explicit et de renommer les membres du Tuple.

(bool HasFailed, string Reason) renamed = ProcesNew();
if (renamed.HasFailed) WriteLine(renamed.Reason);

Une autre fonctionnalité permet de faire les choses différemment. En utilisant la déconstruction d’objet, que nous verrons plus tard, nous pouvons assigner le retour à des variable locale directement.

(bool hasFailed, string reason) = ProcesNew();
if (hasFailed) WriteLine(reason);

On peut même le faire avec une déclaration implicite si on veut pas avoir à définir les types manuellement.

var (HasFailed, Reason) = ProcesNew();
if (HasFailed) WriteLine(Reason);

Comme vous pouvez le constater, les Tuples offrent pleins de possibilités. Pour l’instant je ne suis pas certains quelle méthode je préfère. Par conséquent, je vous invite à être prudent en utilisant ces nouvelle fonctionnalités. Soyez certains que vous aurez des commentaires de vos collègues de travail qui se demanderons ce que vous essayer de faire avec ça.

NOTE: Pour bénéficier des tuples vou devez ajouter le package NuGet System.ValueTuple

La déconstruction d’objets

La déconstruction d’objet de C# 7.0 permet de séparer un tuple ou n’importe quel objet en ses constituants et les assigner à des variables individuelles.

La déconstruction peut prendre la forme d’une déclaration individuelle des variables:

(string firstName, string _, string lastName) = person;
WriteLine($"{lastName}, {firstName} ({_})");

Le caractère “_” est utilisé pour ignorer un des constituants de la déconstruction. Il peut aussi être utiliser comme une variable sans pour autant entrer en conflit.

L’utilisation de var peut éviter de nommer les types de retour. Cette déclaration peut être utiliser de deux façon différente. À l’intérieur de la déclaration:

(var firstName, var _, var lastName) = person;
WriteLine($"{lastName}, {firstName} ({_})");

ou à l’extérieur:

var (firstName, _, lastName) = person;
WriteLine($"{lastName}, {firstName} ({_})");

On peut évidemment aussi assigner lae résultat de la déconstruction à des variable existante:

string firstName, middleName, lastName;
(firstName, middleName, lastName) = person;
WriteLine($"{lastName}, {firstName} ({_})");

Tout ça est bien beau mais il faut quand même définir comment faire la déconstruction d’un objet. Pour ce faire, vous devez ajouter une méthode nommé Desconstructor. Cette méthode ne dois que déclarer des paramètres out.

public class Person
{
    public string FirstName { get; set; }
    public string MiddleName { get; set; }
    public string LastName { get; set; }

    public Person(string firstName, string middleName, string lastName)
    {
        FirstName = firstName;
        MiddleName = middleName;
        LastName = lastName;
    }

    public void Deconstruct(out string firstName, out string middleName, out string lastName)
    {
        firstName = FirstName;
        middleName = MiddleName;
        lastName = LastName;
    }
}

Il est commun dans ce cas d’avoir un symétrie entre la construction et la déconstruction de l’objet.

Les fonctions locale

Parfois il serait utile de pouvoir définir une fonction d’aide pour simplifier le code. Mais avant C# 7.0 la seule option était de définir une fonction privé, qui sera visible d’ailleurs dans la classe, ou une expression lambda qui peut ne pas être aussi explicit au niveau de la définition.

C# 7.0 permet de créer des fonction locale à même la porté d’une méthode. Cette fonction a accès aux variable déclaré à l’intérieur de sa méthode. Par exemple ici nous essayons de faire un simple tri:

private static void Sort(int[] numbers)
{
    for(int i = 0; i < numbers.Length - 1; i++)
    {
        for (int j = i + 1; j < numbers.Length; j++)
        {
            if (numbers[i] > numbers[j])
            {
                var temp = numbers[j];
                numbers[j] = numbers[i];
                numbers[i] = temp;
            }
        }
    }
}

Pour éviter d’ajouter un commentaire pour expliquer ce qu’on essai de faire à l’intérieur de la condition nous pouvons créer une fonction locale pour exprimer qu’il s’agit d’un swap.

private static void Sort(int[] numbers)
{
    for (int i = 0; i < numbers.Length - 1; i++)
    {
        for (int j = i + 1; j < numbers.Length; j++)
        {
            if (numbers[i] > numbers[j])
            {
                Swap(i, j);
            }
        }
    }

    void Swap(int a, int b)
    {
        var temp = numbers[b];
        numbers[b] = numbers[a];
        numbers[a] = temp;
    }
}

Comme la fonction swap est définie au même niveau que le paramètre number de la méthode Sort, elle a accès à son contenu directement sans avoir à le passer en paramètre.

De meilleures déclarations de valeur littérale

Le caractère “_” peut maintenant être utilisé à l’intérieur de n’importe quelle expression de valeur numérique pour améliorer la lisibilité nombres plus long.

var d = 1_234_567;
var x = 0xAA_BB_CC_DD_EE_FF;

Il peuvent être littéralement utilisé n’importe où (sauf au début et à la fin) et n’ont aucun effet sur la valeur.

var d1 = 1__________2___3____4;
var d2 = 1234;

Ces deux valeurs sont identiques.

C# 7.0 introduit également une nouvelle déclaration littérale pour les nombres binaires.

var b = 0b1010_1011_1100_1101_1110_1111;

Les retour de fonction par référence (Ref returns)

Vous souvenez-vous de vos cours sur les pointeurs. En C# on a peut oublié que ça existait. On a appris qu’il y a des type référence et des types valeur et que c’est ce qui dictait l’effet d’un changement sur une valeur de l’un ou l’autre de ces types.

Mais il semble que dans certaines situation particulière, les jeux par exemple, qu’il soit utile pour un fonction de retourner la référence à une valeur. Prenons par exemple le cas d’une méthode de recherche dans un array qui retourne l’élément trouvé par référence.

public static ref int Find(int number, int[] numbers)
{
    for (int i = 0; i < numbers.Length; i++)
    {
        if (numbers[i] == number)
        {
            return ref numbers[i]; // return the storage location, not the value
        }
    }
    throw new IndexOutOfRangeException($"{nameof(number)} not found");
}

Si on passe un array a cette fonction on peut trouver l’élément et changer sa valeur en assignant une nouvelle valeur à l’élément retourné.

int[] array = { 1, 15, -39, 0, 7, 14, -12 };
ref int found = ref Find(7, array); // aliases 7's place in the array
found = 9; // replaces 7 with 9 in the array

Après cette opération, la variable array contient les éléments 1, 15, -39, 0, 9, 14, -12. L’assignation de la valeur 9 à l’élément trouvé remplace directement la case mémoire de l’array à la position trouvée.

Les corps de membre sous forme d’expression

C# 6.0 a introduit le concept de corp de membre sous forme d’expression pour les méthode et les propriété. Ce fut un succès Microsoft a décidé d’ajouter la possibilité d’utiliser ce concept ailleurs. Nous pouvons maintenant le faire pour les accesseurs, les constructeurs et les finaliseurs.

class Person
{
    private static ConcurrentDictionary<int, string> names = new ConcurrentDictionary<int, string>();
    private int id = names.Count;

    public Person(string name) => names.TryAdd(id, name); // constructors
    ~Person() => names.TryRemove(id, out _);              // destructors
    public string Name
    {
        get => names[id];                                 // getters
        set => names[id] = value;                         // setters
    }
}

L’expression throw

Traditionnellement le mot clé throw a toujours été traité comme un statement. Il est maintenant possible avec C# 7.0 de l’utiliser comme une expression.

class Person
{
    public string Name { get; }
    public Person(string name) => Name = name ?? throw new ArgumentNullException(nameof(name));
    public string GetFirstName() => throw new NotImplementedException();
    public string GetLastName()
    {
        var parts = Name.Split(' ');
        return (parts.Length > 1) ? parts[1] : throw new InvalidOperationException("No space!");
    }
}

Conclusion

C# 7.0 ajoute beaucoup de nouvelles fonctionnalités. Certaines sont bénéfique et d’autre sont pour le moins dangereuse. Je vous invite à explorer ces nouvelles fonctionnalités avec précaution. Elle peuvent vous faire économiser quelque ligne de code mais elle peuvent aussi vous faire appliquer de mauvaise pratique de programmation.

Leave a Reply